IMG_3827

Voilà presqu'un an que nous sommes sur les routes. Cette première photo est un petit clin d'oeil à la toute première photo que nous avons faite avec nos vélos lors du passage de la frontière Belgique - France (http://fourmidabletrip.canalblog.com/pages/nous-sommes-sur-les-routes--/27977493.html). Nous sommes parties de la cote Est sur le continent américain et nous voilà de retour à notre point de départ, à quelques latitudes près...

IMG_4027

Gaspésie sauvage, c'est d'abord une récolte raisonnée de produits sauvages tels les champignons, les baies, les fleurs et même les algues, vendus frais, séchés ou transformés. Des récoltes qui suivent les saisons et tiennent comptent du respect de l'environnement dans un soucis de régénération des espèces consommées.

Gaspésie sauvage, c'est surtout une famille qui a décidé de vivre selon les principes prônés par Pierre Rabhi (la sobriété heureuse), vers un retour à l'essentiel et le développement de l'auto-suffisance (élevage, cuisine, cueillette sauvage, auto-construction), dans un respect de la Nature. Bref, une famille qui ne vit pas de la Terre, mais avec la Terre.

IMG_4106

Ils se sont frayé un chemin dans un cadre enchanteur, perdu au milieu des bois prenant les couleurs de l'été indien une fois l'automne arrivé. Ils ont bâti de leur main et avec le bois présent sur place les différents bâtiments situés sur leur terrain, aussi bien leur maison que l'atelier de découpe et séchage des champignons, l'étable et la cabanon dans lequel nous avons séjourné.

IMG_4037

Toutes les journées se commencent et se terminent par les soins aux animaux et la traite des vaches. Quatre-vingt éléments de basse-cour tout confondu (poules, coqs, poussins, oies, canards) vous courent après jusqu'à ce que vous leur ayez balancé leur portion de grains.

IMG_3853

Vient ensuite, la distribution de nourriture pour les lapins, les cailles, les poussins en cage, la dinde sauvage, les cochons, les Highlands (vaches viandeuses aux longs poils). La tâche des animaux se termine par le ramassage du fumier et la traite des vaches.

IMG_4094

Une fois traites, les vaches sont ramenées aux champs, l'occasion d'une petite balade matinale dans les bois de la propriété. Ces taches quotidiennes sont un premier pas vers leur autonomie en viande, oeux et produits laitiers.

IMG_4089 (2)

IMG_4056

IMG_4078

Après le petit déjeuner, nous nous attaquons à la découpe des champignons afin de les mettre dans les séchoirs. Une délicieuse odeur de miel/noisette/marron chaud embaume l'atelier.

Le reste de la journée est consacré au potager et aux processus de conservation des différents produits collectés. Les légumes sont ainsi récoltés, lavés, coupés, blanchis ou cuits, assaisonnés et enfin stérilisés dans des bocaux de verre.

IMG_3849

IMG_3866

La photo ci-dessous vous donne un aperçu du garde manger de la famille de Catherine et Gérard. C'est ce qui nous a probablement le plus impressionné durant notre séjour chez eux. Dans cette pièce, ils ont tout ce qu'il leur faut pour manger jusqu'à la prochaine récolte (pas avant juin...). Ne vous imaginez pas par là que l'abondance n'est pas de mise. Les repas ont toujours été copieux et succulents.

 IMG_3877

Le mise en conserve, ça implique aussi le jus. Nous presserons le jus de pomme durant une après-midi. Ils confectionnent également sirop de sureau et de pin, limonades de diverses plantes sauvages, etc.

IMG_4100

Oups, nous avons oublié de vous présenter Charles le breton, notre compagnon de travail sur la ferme pendant ces deux semaines. Drôlement lunatique, travailleur, attentionné, rieur à l'âme d'enfance; impossible de ne pas s'entendre avec Charles!

IMG_3879

IMG_3871

Ci-dessus, les fromages blancs dits petits frais, enrobés d'oeuf et de chapelure avant d'être passés au four. Ci-dessous, l'immanquable poêlée de champignons, presque prête à être déposée sur un toast grillé, nappé de crème fraiche avec une cuillèrée de miel.

IMG_3872

 

 Le weekend, nous avons congé. Nous en profitons pour initier Charles à la bicyclette. Ce dernier nous guide à travers le parc Forillon.

IMG_3882

IMG_4009 (2)

 La nuit tombée, nous nous arrêtons dans un des refuges du parc pour nous endormir au pied du feu, après nous être gavés de marshmallows grillés.

IMG_3920

Le lendemain, nous troquons nos vélos contre une paire de bottines et allons explorer le parc. On vous laisse le découvrir en images...

IMG_4008 (2)

IMG_3975 (2)

IMG_3986

IMG_3946

IMG_3967

IMG_3984

IMG_4001

 

Anecdote du séjour :

Nous étions en train de dormir quand, tout à coup, nous entendons Gérard hurler : "CHAAAAAAARLES, FLORIAAAAANE". Encore dans un demi sommeil, nous imaginons une catastrophe ; le feu à la maison, une innondation, ou les militaires allemands débarquent (version de Charles...).

"AUROOOORE BORÉAAAALE!"

Nous enfilons alors rapidement bottes et pulls pour aller admirer cette beauté de la nature; belle ligne verte dansant dans le ciel.